Traitement de l’arthrose du chien

Il existe de nombreuses façons de traiter l’arthrose du chien. Les vétérinaires prescrivent souvent des anti-inflammatoires. Ceux-ci ont pour but de diminuer la douleur et l’inflammation.

Il existe deux familles d’anti inflammatoires :

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
  • les corticostéroïdes

I - Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens pour chien

A - Actions

Les Anti-inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) visent à réduire la douleur en inhibant la libération ou fabrication des substances inflammatoires.

B - Effets secondaires

Les AINS sont souvent associés à des effets secondaires néfastes même si de grands progrès ont été réalisés par les laboratoires. Néanmoins subsistent des risques de troubles digestifs : ulcérations gastriques et intestinales, vomissements et diarrhées. Au niveau rénal, des nécroses papillaires peuvent apparaître. Attention également à certains anti-inflammatoires non stéroïdiens qui peuvent avoir un effet chondro-destructeur.

Exemples d’AINS

Voici quelques uns des AINS pour chien les plus connus :

  • L’Ibuprofène
  • Le Kétofen®
  • Le Metacam®
  • Le Rimadyl®
  • Le Meloxydil®

II- Les corticoïdes pour chien

Autrefois très utilisés par les vétérinaires les corticoïdes sont maintenant utilisés de façon plus marginale.

A - Fonctionnement

Les corticoïdes sont des hormones naturelles ou synthétiques qui agissent sur les processus fondamentaux de l'organisme du chien. La forme naturelle de corticostéroïdes est produite par le cortex surrénalien.

B - Effets secondaires

Les risques d’effets secondaires importants, impliquent une utilisation des corticoïdes sur courte durée seulement. Il y a toujours débat quand à l’effet néfaste ou non des corticoïdes sur le métabolisme chondrocytaire des chiens, des travaux de recherches sont toujours en cours pour tenter d’y voir plus clair.

C - Exemple de corticoïde

Le plus connu des corticoïdes pour chien reste le Prednisolone.

III - Les chondroprotecteurs

A - Les différents chondroprotecteurs

Il existe différentes sortes de chondroprotecteurs, les deux principales sont la glucosamine et la chondroïtine. Elles ont pour but de rétablir la composition du liquide synovial, et de favoriser la régénération des cartilages.

B - Intérêts

L’intérêt des chondroprotecteurs pour chien comme la glucosamine ou la chondroïtine est l’absence d’effets secondaires permettant leur utilisation sur de longues durées. Les chondroprotecteurs sont souvent utilisés dans la prévention des troubles de la croissance chez le chiot car ils jouent un rôle de renforçateur des cartilages.

C - Limites

Pour être efficaces les chondroprotecteurs doivent être utilisés sur des chiens présentant un stade d’arthrose peu évolué (nécessité d’avoir des chondrocytes sains), mais leur intérêt pour les traitements précoces est évident et indiscutable.